Deutsch
English
Français
 
 
 

Jobportraits

 

Hannes Schneebeli
Directeur de l’infrastructure Glattalbahn

Dans le cadre de son activité professionnelle, il traite des questions en lien avec l’aménagement du territoire, la circulation et la gestion du territoire. Son précédent emploi à l’Institut de planification du trafic et de systèmes de transport à l’EPF et ses études postgrade en économie d’entreprise dans une Haute école spécialisée ont constitué une préparation idéale pour son travail.

L’infrastructure d’une ligne ferroviaire comporte de nombreux domaines tels les rails, les caténaires, l’apport en énergie, les équipements de communication ou l’infrastructure des arrêts. Et ce toujours en combinaison avec des ouvrages de génie civil comme les tunnels, les points d’intersection, les ponts ou les passages souterrains. « Les problématiques en lien avec ces interfaces exigent de vastes connaissances de généraliste », dit Hannes Schneebeli. « Les défis auxquels je suis confronté dans mon travail quotidien dépassent le strict cadre de l’ingénierie en géomatique. Ils concernent également des préoccupations de la technique ferroviaire, de la construction, de l’environnement, de l’économie ou de la politique. » Récemment, il s’est occupé du projet suivant : Une nouvelle construction est planifiée tout près de la vie ferrée, mais un support de caténaire existant lui fait obstacle. Après un premier contact avec le maître d’ouvrage, il a procédé à une inspection sur le site et à un examen juridique de la situation en matière de droit de la construction. « Dans ce cas précis », résume l’ingénieur en géomatique, « nous avons décidé de laisser le pylône en place, parce que le maître d’ouvrage s’est engagé à le protéger périodiquement. Dès lors, le trafic ferroviaire est assuré de notre point de vue. » Dans sa fonction supplémentaire d’ingénieur de la direction du projet global d’un projet à 600 millions de Francs, il doit analyser des plans techniques, choisir les parties impliquées, diriger des séances et effectuer des visites guidées. Il assume ces tâches avec l’objectif de respecter la qualité, les délais et les coûts.

 

Ces tâches de planification et de gestion du territoire que Hannes Schneebeli effectue tous les jours font partie des questions de planification classiques : « Il s’agit de la conception de notre paysage dans les villes, dans les agglomérations, dans la campagne. » Quelles compétences de base sont-elles nécessaires pour garder le contrôle sur ces projets généraux impliquant des interfaces avec d’autres spécialités ? Hannes Schneebeli: «Les plus important, c’est d’agir et de penser en ingénieur. Qu’ils soient importants ou petits, j’approche tous les projets de la même manière, à savoir en partant de l’ensemble vers le détail. J’analyse le problème et je formule des objectifs et une vue d'ensemble des variantes possibles, que j’évalue et je propose finalement une solution optimale. Cela fonctionne aussi bien pour une nouvelle dénomination d’un tunnel que pour un grand projet d’aménagement du territoire. Grâce à nos études très diversifiées, qui s’étendent des calculs analytiques de la courbure de la terre, en passant par des questions de prévention des inondations, jusqu’aux aspects glaciologiques, nous sommes prédestinés, en tant qu’ingénieurs en géomatique EPF,  à occuper des fonctions centrales, car nous trouvons facilement un terrain d’entente avec les spécialistes de divers domaines. » Et c’est justement cette collaboration avec des groupes de personnes les plus divers – travailleur-e-s qualifiés, politicien-ne-s, ingénieur-e-s, riverains – ainsi que la vaste palette de ses activités – de la construction ferroviaire, en passant par les ouvrages d’art, jusqu’à la protection contre les graffitis ou l’organisation de services d’entretien – qui rendent le travail des ingénieurs en géomatique si satisfaisant.

touts les portraits:

Urs Brichmeier

Raumentwicklung und Infrastruktursysteme ETH (MSc)

Mehr erfahren »

Jörg Amsler

Ancien directeur du Secteur Améliorations foncières de l'Office fédéral de l'agriculture

En apprendre plus »

Steffi Chroust

Ingénieure en géomatique HES

En apprendre plus »

Gabriel Flury

Ingénieur en géomatique mensuration d’ingénieur

En apprendre plus »

Petra Hellemann

Experte améliorations foncières Office fédéral de l’agriculture

En apprendre plus »

Klara Hunger

Cheffe de projet section Raum und Verkehr

En apprendre plus »

Lukas Hurni

Ingénieur en géomatique HES

En apprendre plus »

Dr. Alex Kohli

Directeur général et directeur de projets internationaux

En apprendre plus »

Madeleine Manyoky

Doctorante à l’EPF Zurich

En apprendre plus »

Prof. Dr. Stephan Nebiker

Professeur à la FHNW

En apprendre plus »

Stefan Osterwalder

Géomètre et directeur d’un bureau d’ingénieurs

En apprendre plus »

Martin Probst

Membre de la direction et directeur SIT/SIG

En apprendre plus »

Nicole Romer

Cheffe de projet mensuration d’ingénieur chez Corrodi Geomatik AG

En apprendre plus »

Dr. Claudia Röösli

Swiss Space Center

En apprendre plus »

Martin Rub

Geomatikingenieur ETH Projektleiter Ing.Vermessung

Mehr erfahren »

Maurizio Scaramuzza

Chef de service DNS Expert Team chez Skyguide

En apprendre plus »

Hannes Schneebeli

Directeur de l’infrastructure Glattalbahn

En apprendre plus »

Hanspeter Schlatter

Chef d’équipe auprès des infrastructures des CFF

En apprendre plus »

Dr. Fridolin Wicki

Directeur de l’Office fédéral de topographie

En apprendre plus »