Deutsch
English
Français
 
 
 

Jobportraits

 

Martin Rub
Ingénieur en géomatique EPF – mensuration d’ingénieur

Les études d’ingénieur en géomatique n’étaient pas un hasard. Dans le cadre de son travail de maturité, Martin Rub s’était déjà penché sur la navigation par satellite. Le thème de son travail de diplôme à l’EPF Zurich était le scanner laser terrestre pour la détermination continue des modifications des couches de neige. Après les études, il s’est offert un séjour de six mois dans une station de mesure finlandaise pour le calibrage d’appareils de mesure optique de distance ultra précis. Dans son poste de travail actuel, il développe un système de monitorage flexible pour la surveillance de dangers naturels, de fouilles, de barrages et de tunnels.

Depuis 9 ans, Martin Rub travaille dans l’équipe de mensuration d’ingénieur composée de 10 personnes dans une entreprise connue en Suisse et à l’étranger pour ses services de géomatique spécialisés. « J’ai choisi la mensuration d’ingénieur de manière délibérée », raconte le jeune ingénieur en géomatique. « Je fais partie de ceux qui aiment aller sur le terrain et le travail pratique. » De ce fait, il a refusé l’offre d’entamer une thèse de doctorat à l’EPF Lausanne dans le domaine du balayage laser, car il n’avait pas envie de se fixer sur un domaine aussi spécialisé si tôt dans sa carrière professionnelle.

Martin Rub remplit diverses fonctions dans son équipe. Il assume ainsi des tâches concrètes lors de la saisie de données sur le terrain ou lors de l’analyse et le traitement de l’information géographique, lorsque le bon déroulement des projets l’exige. Il se souvient avec un plaisir particulier de son intervention de trois semaines aux Bahamas : une équipe de deux personnes y a effectué des mensurations des infrastructures aéroportuaires et de possibles obstacles au vol dans les alentours de quatre aéroports, dans le but d’élaborer des cartes d’obstacles au vol. Son activité principale est toutefois le développement d’un système de surveillance, qui peut être adapté de manière flexible aux besoins des clients. En collaboration avec des développeurs de logiciels, des fournisseurs de matériel et de spécialistes de la communication, il formule les spécifications pour la technologie. Il a pu concevoir certains composants lui-même et les fabriquer en petite quantité. En outre, il est chef de produit pour les solutions de Mobile Mapping. Les corridors routiers et les tunnels sont mesurés avec une très grande précision à l’aide de véhicules équipés de caméras et de scanners laser. Les données sont utilisées pour les plans de base des nouvelles constructions et des assainissements.

Martin Rub dispose d’une grande liberté pour ce travail de développement,. Il doit faire preuve d’imagination et de créativité. L’ingénieur en géomatique explique sa démarche: «En partant de projets antérieurs, je déduis des possibilités d’utilisation pour le système de monitorage et je détermine les spécifications correspondantes». «Je me procure les capteurs nécessaires auprès de nos entreprises partenaires et je les teste. La consommation en électricité est un critère important dans cette démarche, parce que les installations sont souvent alimentées en courant solaire, par exemple lors de la surveillance permanente d’une zone rocheuse à risque de rupture. »

Martin Rub tire beaucoup de satisfaction de son travail varié: «Mon travail quotidien détermine la direction et le rythme du développement – l’avancement du produit ou son succès final dépend en grande partie d’une petite équipe.» L’une de ses tâches est également la prospection : il présente le système à des clients potentiels et visite des foires, ce qui lui donne le grand avantage de toujours être au courant des besoins actuels de la clientèle.

En suivant des études de Master de 2 ans en « Innovation Engineering », il a pu approfondir les exigences de la promotion de l’innovation dans l’entreprise et dans son travail quotidien. Rétrospectivement, il estime qu’il a clairement fait le bon choix professionnel. Il a un talent pour la mensuration d’ingénieur et il apprécie avant tout la diversité des missions que son employeur lui offre. « Je peux partir de temps en temps sur le terrain, gérer des projets internationaux, nous pouvons mettre en œuvre nos propres idées innovantes et nous occuper des clients. Mais je dois également effectuer des examens très techniques et mon travail est même en lien très étroit avec la géologie, car je dois savoir quelles sont les causes des chutes de pierres ou de quelle manière les glaciers se déplacent. »

touts les portraits:

Urs Brichmeier

Raumentwicklung und Infrastruktursysteme ETH (MSc)

Mehr erfahren »

Jörg Amsler

Ancien directeur du Secteur Améliorations foncières de l'Office fédéral de l'agriculture

En apprendre plus »

Steffi Chroust

Ingénieure en géomatique HES

En apprendre plus »

Gabriel Flury

Ingénieur en géomatique mensuration d’ingénieur

En apprendre plus »

Petra Hellemann

Experte améliorations foncières Office fédéral de l’agriculture

En apprendre plus »

Klara Hunger

Cheffe de projet section Raum und Verkehr

En apprendre plus »

Lukas Hurni

Ingénieur en géomatique HES

En apprendre plus »

Dr. Alex Kohli

Directeur général et directeur de projets internationaux

En apprendre plus »

Madeleine Manyoky

Doctorante à l’EPF Zurich

En apprendre plus »

Prof. Dr. Stephan Nebiker

Professeur à la FHNW

En apprendre plus »

Stefan Osterwalder

Géomètre et directeur d’un bureau d’ingénieurs

En apprendre plus »

Martin Probst

Membre de la direction et directeur SIT/SIG

En apprendre plus »

Nicole Romer

Cheffe de projet mensuration d’ingénieur chez Corrodi Geomatik AG

En apprendre plus »

Dr. Claudia Röösli

Swiss Space Center

En apprendre plus »

Martin Rub

Geomatikingenieur ETH Projektleiter Ing.Vermessung

Mehr erfahren »

Maurizio Scaramuzza

Chef de service DNS Expert Team chez Skyguide

En apprendre plus »

Hannes Schneebeli

Directeur de l’infrastructure Glattalbahn

En apprendre plus »

Hanspeter Schlatter

Chef d’équipe auprès des infrastructures des CFF

En apprendre plus »

Dr. Fridolin Wicki

Directeur de l’Office fédéral de topographie

En apprendre plus »