Deutsch
English
Français
 
 
 

Jobportraits

 

Steffi Chroust

 

Ingénieure en géomatique HES

Après la formation professionnelle de base de géomaticienne avec une maturité professionnelle intégrée, Steffi Chroust a acquis une expérience professionnelle et a ensuite étudié la géomatique à la Fachhochschule Nordwestschweiz à Muttenz. Elle est aujourd’hui collaboratrice spécialisée et remplaçante du directeur de la section de mensuration dans un grand bureau d’ingénieurs.    

L’ingénieure en géomatique passe environ la moitié de son temps de travail « sur le terrain », c’est-à-dire dans des travaux de mensuration à l’extérieur. « La possibilité de travailler à l’extérieur était un aspect important dans le choix de mon métier », se souvient-elle. « Un deuxième aspect était mon faible pour les mathématiques et la géométrie. » Après la formation professionnelle de base, elle a surtout travaillé dans le domaine de la mensuration officielle : elle a principalement traité des mutations de limite et de bâtiments. En tant qu’ingénieure en géomatique, sa gamme de travail est maintenant plus vaste : elle est responsable de mensurations d’ingénieurs ou dirige des projets entiers de mensuration.

Les mandats proviennent de collaborateurs du bureau d’ingénieurs ou même de clients externes. Certaines demandes arrivent chez son patron, d’autres directement chez elle, en fonction des disponibilités de chacun. Il s’agit alors d’étudier d’abord les bases et d’établir une offre. Si un mandat se concrétise, l’ingénieure en géomatique élabore un concept de mensuration, effectue des mesures sur le terrain, analyse les données recueillies, écrit un rapport pour les clients et constitue une documentation.

Cela peut paraître logique et simple – est-ce que c’est juste ? «Chaque mandat est différent, d’autres conditions cadre sont importants, les résultats doivent être évalués en fonction d’un certain nombre de questions. De ce fait, il faut bien réfléchir à l’approche choisie pour effectuer le travail de manière optimale », dit Steffi Chroust. En principe, elle se base sur les données de la mensuration officielle, ainsi que sur les plans de construction de l’objet. « Si, par exemple, je dois faire une nouvelle mensuration d’un pont, je discute les détails d’abord avec un staticien, qui m’indique où il faut idéalement placer les points de mesure d’un point de vue statique », explique-t-elle. « Je mets ces points en relation avec les points fixes de la mensuration officielle ou avec un réseau local de points fixes. Les éventuelles déformations dans la structure du pont peuvent ensuite être déterminées comme changements par rapport à ces points ».  Lorsque les travaux préparatoires au bureau sont terminés, elle s’assied dans le véhicule de mensuration, dans lequel tous les instruments et outils sont prêts à être utilisés, et part « sur le terrain ». Elle y implante les points, les mesure et évalue plus tard les données relevées au bureau.

Son métier apporte une grande satisfaction à l’ingénieure en géomatique : « C’est un travail varié et je crois qu’il correspond bien à mon besoin de spontanéité et de flexibilité. J’ai également beaucoup de contact avec d’autres corps de métiers, aussi bien au bureau que sur les chantiers. Et je peux organiser mon travail de manière largement indépendante. »  Même si le travail à l’extérieur est toujours une priorité, elle continue à se former à de nouvelles tâches et suit actuellement und formation post-grade en technologie environnementale. « Je peux bâtir sur ma formation antérieure et en même temps traiter des aspects de technique environnementale tels que les eaux usées, la conservation des sols, la protection de l’air, la protection contre le bruit etc. et, au fil du temps, poser mon activité professionnelle sur une base plus large. »

touts les portraits:

Urs Brichmeier

Raumentwicklung und Infrastruktursysteme ETH (MSc)

Mehr erfahren »

Jörg Amsler

Ancien directeur du Secteur Améliorations foncières de l'Office fédéral de l'agriculture

En apprendre plus »

Steffi Chroust

Ingénieure en géomatique HES

En apprendre plus »

Gabriel Flury

Ingénieur en géomatique mensuration d’ingénieur

En apprendre plus »

Petra Hellemann

Experte améliorations foncières Office fédéral de l’agriculture

En apprendre plus »

Klara Hunger

Cheffe de projet section Raum und Verkehr

En apprendre plus »

Lukas Hurni

Ingénieur en géomatique HES

En apprendre plus »

Dr. Alex Kohli

Directeur général et directeur de projets internationaux

En apprendre plus »

Madeleine Manyoky

Doctorante à l’EPF Zurich

En apprendre plus »

Prof. Dr. Stephan Nebiker

Professeur à la FHNW

En apprendre plus »

Stefan Osterwalder

Géomètre et directeur d’un bureau d’ingénieurs

En apprendre plus »

Martin Probst

Membre de la direction et directeur SIT/SIG

En apprendre plus »

Nicole Romer

Cheffe de projet mensuration d’ingénieur chez Corrodi Geomatik AG

En apprendre plus »

Dr. Claudia Röösli

Swiss Space Center

En apprendre plus »

Martin Rub

Geomatikingenieur ETH Projektleiter Ing.Vermessung

Mehr erfahren »

Maurizio Scaramuzza

Chef de service DNS Expert Team chez Skyguide

En apprendre plus »

Hannes Schneebeli

Directeur de l’infrastructure Glattalbahn

En apprendre plus »

Hanspeter Schlatter

Chef d’équipe auprès des infrastructures des CFF

En apprendre plus »

Dr. Fridolin Wicki

Directeur de l’Office fédéral de topographie

En apprendre plus »