Deutsch
English
Français
 
 
 

Jobportraits

 

Martin Probst

Membre de la direction et directeur SIT/SIG

Où travaillez-vous et quelle est votre tâche ?
Je travaille chez bbp geomatik ag à Gümligen. C’est une entreprise avec environ 60 collaborateur sur plusieurs sites dans la région de Berne. Nous nous concentrons sur la géomatique sous toutes ses facettes – de la mensuration officielle et la gestion du territoire, en passant par la mensuration d’ingénieur, jusqu’aux systèmes d’information du cadastre souterrain, le SIG et la distribution de géodonnées. Je suis membre de la direction et je m’occupe du domaine du SIT/SIG et des géodonnées, ainsi que du marketing.

Qu’avez-vous fait dans votre travail la semaine passée ? A quoi ressemble votre quotidien au travail ?
La semaine dernière, j’étais fortement occupé avec l’organisation et la préparation d’un évènement pour les clients en novembre, lors duquel nous allons leur présenter des nouvelles technologies. Durant cette même semaine, j’ai également participé à quelques séances internes et externes, entre autres pour notre association professionnelle OSIG (Organisation Suisse pour l'Information Géographique). Finalement, j’ai également élaboré des offres et j’espère évidemment que ces clients vont nous passer une commande.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre travail ? Qu’est-ce qui est particulièrement intéressant et passionnant dans votre métier ?
Le travail quotidien est très diversifié et varié. Je suis en contact aussi bien avec les clients qu’avec les collaborateurs, mais aussi avec la technique et les nouvelles technologues. De plus, j’apprécie le fait d’avoir des responsabilités. Le fonctionnement de l’entreprise et son développement ainsi que la sauvegarde des emplois à l’avenir me tiennent également très à cœur.

Qu’est-ce qui vous a motivé à choisir ce métier ?
C’est une bonne question ! En fait, c’était le professeur de mathématiques au gymnase. Il nous a amené un théodolite dans les cours. Mesurer avec cet instrument et les calculs y relatifs ainsi que l’utilisation de l’informatique en lien avec les données relevés m’a totalement enthousiasmé, ce qui a fait que je voulais aller dans cette direction.

A quoi ressemble votre parcours de formation et professionnel jusqu’à présent ?
J’avais la chance – ou l’ambition – de connaître la branche sous différentes perspectives. Mensuration officielle, systèmes d’information du cadastre souterrain, développer leur logiciels, gestion des système, concepts et direction de projets dans le domaine du SIG, vente de services et de produits, création et direction d’entreprises – j’ai pu connaître tous ces aspects de la géomatique au cours de mon activité professionnelle.

Comment avez-vous trouvé votre emploi actuel et qu’est-ce qui vous a particulièrement aidé dans la recherche de ce travail ?
J’aimerais mentionner deux points : la formation continue et le réseautage.
Après la formation technique de base, respectivement les études à la Haute école spécialisée et quelques années de pratique dans le domaine de la géomatique, j’ai suivi une formation postgrade en sciences économiques et gestion d’entreprise. C’est selon moi le complément idéal au domaine purement technique et ouvre l’horizon. Le réseau est important, à savoir le réseau de relations et de connaissances, pour obtenir les bonnes informations au moment opportun.

Selon-vous, quelles sont les qualités et capacités qui sont utiles pour le métier d’ingénieur-e ?
En général, il faut de l’enthousiasme pour la technique et le travail exact, pour manipuler des chiffres et une manière de penser analytique et surtout axée sur la volonté de trouver des solutions. On devrait avoir du plaisir à combiner, à déduire l’inconnu du connu et évidemment à résoudre des problèmes.  Malgré cela, il faut également apprécier les travaux de routine. On ne doit pas être ennuyé par le fait que l’ordinateur, la souris et le clavier soient les instruments du travail quotidien – au contraire.

Pouvez-vous nous révéler votre devise ou philosophie de vie ?
Non, je ne peux pas, il n’y en a pas.

Parlez-nous de certains jalons importants et de moments forts dans votre carrière professionnelle.
Il y a la révélation que les discussions avec des collègues de la profession peuvent parfois mener à de nouvelles idées ou même au développement de nouveaux produits ou entreprises. Un autre point fort est la collaboration internationale. J’ai eu l’occasion de travailler pendant plusieurs années dans une entreprise internationale, ce qui, outre les langues étrangères et de nombreux contacts, m’a donné un aperçu intéressant d’autres cultures et mentalités, ce qui peut être extraordinairement enrichissant.

Quels conseils pouvez-vous donner aux élèves qui s’intéressent aux études en géomatique ?
S’informer, parler avec des professionnels, éventuellement chercher une place de stage ou s’intéresser à un stage durant les vacances.

touts les portraits:

Urs Brichmeier

Raumentwicklung und Infrastruktursysteme ETH (MSc)

Mehr erfahren »

Jörg Amsler

Ancien directeur du Secteur Améliorations foncières de l'Office fédéral de l'agriculture

En apprendre plus »

Steffi Chroust

Ingénieure en géomatique HES

En apprendre plus »

Gabriel Flury

Ingénieur en géomatique mensuration d’ingénieur

En apprendre plus »

Petra Hellemann

Experte améliorations foncières Office fédéral de l’agriculture

En apprendre plus »

Klara Hunger

Cheffe de projet section Raum und Verkehr

En apprendre plus »

Lukas Hurni

Ingénieur en géomatique HES

En apprendre plus »

Dr. Alex Kohli

Directeur général et directeur de projets internationaux

En apprendre plus »

Madeleine Manyoky

Doctorante à l’EPF Zurich

En apprendre plus »

Prof. Dr. Stephan Nebiker

Professeur à la FHNW

En apprendre plus »

Stefan Osterwalder

Géomètre et directeur d’un bureau d’ingénieurs

En apprendre plus »

Martin Probst

Membre de la direction et directeur SIT/SIG

En apprendre plus »

Nicole Romer

Cheffe de projet mensuration d’ingénieur chez Corrodi Geomatik AG

En apprendre plus »

Dr. Claudia Röösli

Swiss Space Center

En apprendre plus »

Martin Rub

Geomatikingenieur ETH Projektleiter Ing.Vermessung

Mehr erfahren »

Maurizio Scaramuzza

Chef de service DNS Expert Team chez Skyguide

En apprendre plus »

Hannes Schneebeli

Directeur de l’infrastructure Glattalbahn

En apprendre plus »

Hanspeter Schlatter

Chef d’équipe auprès des infrastructures des CFF

En apprendre plus »

Dr. Fridolin Wicki

Directeur de l’Office fédéral de topographie

En apprendre plus »