Deutsch
English
Français
 
 
 

NAVIGATION & MOBILITÉ

 

Modèles de villes en 3D

Plan de ville + hauteur = modèle de ville en 3D ?

 

Déplier les grands plans et les cartes par tous les temps, c’était hier, aujourd’hui on navigue confortablement sur des appareils mobiles dans des modèles de villes virtuels en 3D. Super, mais est-ce vraiment mieux ? Les modèles de villes en 3D ont d’autres fonctions que les cartes – et on ne peut pas s’y perdre.

L’œil humain est gâté par ses habitudes de vision sur la télévision, le cinéma ou les jeux vidéo. Les mondes fictifs animés doivent dès lors apparaître aussi réalistes que possible. Les cartes en deux dimensions sont souvent trop abstraites pour les utilisateurs. Pour beaucoup, il n’est pas facile de réduire le monde à son image sous forme de points, lignes et surfaces ou même de les compléter par des signatures, écritures et diagrammes.    

 

Les modèles de villes en 3D produisent sur un moniteur ou le téléphone portable une image virtuelle de l’environnement urbain Les premières villes à être presque complètement rendues en 3D étaient Berlin, Dresde et Hambourg. Cette nouveauté a eu du succès, maintenant toutes les autres en veulent aussi. Pour élaborer un tel modèle de ville en 3D, on a besoin de données très diverses, non seulement géodésiques, mais aussi les données d’autres spécialités qui ont trait à la dimension spatiale, car la visualisation n’est qu’une utilisation parmi beaucoup d’autres.

 

Les modèles de terrain numériques, les données de bâtiments en 3D, les informations sur les voies de circulation, la végétation et beaucoup d’autres constituent la base de données pour les modèles de villes en 3D. Ils sont nécessaires pour la planification urbaine, la protection civile, et évidemment pour la navigation. Ils sont disponibles en cinq différents degrés de détail (Level of Detail, LoD), en fonction de leur objectif et leur tâche. Le niveau le plus bas (LoD 0) contient le modèle de terrain numérisé, qui a été drapé sur une image satellitaire ou aérienne ou une carte. Le niveau le plus élevé (LoD 4) représente un modèle de terrain détaillé avec les espaces internes.

 

Il y a divers logiciels pour la création de modèles de villes en 3D : d’une part, ceux issus de la géoinformatique et, d’autre part ceux issus du domaine de l’infographie, ainsi que les adaptations d’autres domaines, par ex. les moteurs de jeux. Il existe des formats de données divers pour cela, nouvellement aussi un format d’échange de données et un standard international. Ce standard, appelé CityGML, a été élaboré par des géomaticiens allemands pour le OGC (Open Geospatial Consortium).

CLIMAT & ENVIRONNEMENT

Que se passe-t-il à tel endroit lorsque le climat se réchauffe ? Comment notre espace de vie se transforme-t-il ? Pourquoi le niveau de la mer monte-t-il ? Est-ce que les continents se dessèchent ? Les plaques continentales se glissent-elles toujours les unes sur les autres ? – Les géomaticien-ne-s mesurent ces changements et donnent des réponses.

 
TERRAIN & SOL

Chacun d’entre nous a déjà vu des géomaticien-ne-s à l’œuvre. On les trouve au bord de la route avec leurs instruments de mesures et les automobilistes freinent parce qu’ils pensent être en présence d’un contrôle radar. Les enfants s’arrêtent parce qu’ils aimeraient aussi avoir une veste de sécurité aux couleurs vives. – Mais que font-ils exactement ?

 
TECHNIQUE & INDUSTRIE

Comment arrive-t-on à se joindre exactement au milieu lorsque l’on perce un tunnel depuis deux portails ? Pourquoi l’étagère à la maison est-elle de travers, alors qu’un bâtiment de 300 mètres de hauteur est parfaitement vertical ?  - Parce que les géomaticien-ne-s y veillent...

 
NAVIGATION & MOBILITÉ

Autrefois, le passager disait : "On devra bientôt tourner à droite." Cela ne suffit plus aujourd’hui. Impasses, nouvelles dessertes, destinations spéciales – un système de navigation moderne sait apparemment tout. – Mais seulement grâce à la géomatique…